“Votre Business est-il rentable ?”

Tout entrepreneur cherche d’abord la rentabilité avant de pouvoir se projeter sur son développement.
Du moins, il le devrait. Pour atteindre la stabilité, il faut d’abord calculer son seuil de rentabilité puis l’analyser. Quand on choisit la voix de l’entrepreneuriat, on a vite fait de se plonger dans l’émotion. Quoi de plus normal lorsque nous nous consacrons à nos rêves ? Le danger, c’est d’en oublier la réalité financière. Si vous vous reconnaissez dans ce profil et que vous avez tendance à vite rêver, veillez à transformer cet enthousiasme en énergie à consacrer uniquement à votre projet.

Être rentable : ce que cherche tout entrepreneur

On ne va pas se le cacher, le titre est quelque peu trompeur : si on avait un moyen quelconque de répondre à la question “mon business est-il rentable ?”, nous serions tous homme d’affaires. La part de risque, c’est aussi ce que l’on recherche quand on entreprend.

Pourtant, nous pouvons anticiper les problèmes et faire preuve de clairvoyance. Plusieurs procédés nous permettent au moins d’éloigner certaines problématiques, voire de les tourner à notre avantage.

La méthode que nous vous proposons, c’est d’abord de prévoir avant de rendre vos prévisions réelles ou du moins de s’en approcher le plus possible. (méthode SWAG en anglais)
C’est ici qu’intervient la prévision de rentabilité. En général, vos créanciers ou futurs créanciers attendront de vous de maîtriser ce concept et vous poseront souvent des questions comme « Et comment évolueront vos bénéficies si les ventes varient par rapport à vos prévisions ? »
Veuillez noter que l’analyse du seuil de rentabilité s’applique pour une activité de ventes et de dépenses continues.

Les éléments constitutifs du budget prévisionnel

– Les recettes des ventes :
Nous vous recommandons de les répertorier sur chaque semaine, mois et année, courant comme glissant. Le montant représente la somme de toutes vos ventes dans l’entreprise.

– Coûts fixes :
Les coûts fixes représentes toutes les charges immuables, c’est-à-dire qu’elles ne varient jamais ou très peu. On retrouve notamment le loyer, l’assurance, etc ..

– Bénéfice brut des ventes :
Correspond au montant restant une fois que toutes les charges pour payés un produit ont été déduites. Typiquement, si vous vendez une veste 500€ et que le coût d’achat est de 200€, vous avez réalisé 300€ de bénéfice brut.

– Seuil de rentabilité des ventes :
Le montant dont a besoin votre entreprise pour payer toutes ses charges et assumer ses dépenses.

Prévoir les recettes de votre entreprise

Attention : la première chose à faire actuellement est à la fois la plus compliqué et la plus importante de votre prévisionnel. Vous devez calculer votre chiffre d’affaires le plus probable sur les deux premières années d’existence. Plus vous êtes précis et honnête sur ce chiffre, plus vous gagnerez en qualité d’expertise.
Vous devez réaliser votre prévision sur ce que représente un chiffre d’affaires atteignable et non pas sur un chiffre d’affaires idéal que vous aimeriez atteindre pour dégager un bon bénéfice.
Comment avez-vous calculé les prix que vous demandez pour votre produit ou service ?
De nombreux entrepreneurs font l’erreur de baser leurs prix uniquement sur ce que d’autres demandent ou sur ce qu’ils “estiment” être juste. Cette approche est erronée, car vos prix doivent tenir compte de ce qu’il faut pour que votre entreprise soit rentable.

La prévision des coûts fixes

L’un des plus grands défis des entrepreneurs est de réussir à réduire les coûts fixes de votre entreprise. L’essentiel avec les coûts fixes et d’éviter le superflu au maximum : l’argent se dilapide très rapidement.
Evitez les dépenses liées au design/cosmétiques et focalisez vous sur l’efficacité.

Listez les charges que votre entreprise doit régler mensuellement : il s’agira de votre « noix » ou du montant que votre entreprise est capable d’assumer tout en restant viable économiquement. (loyers, téléphones, assurances, charges sociales, …)
Bien que le montant peut fluctuer, essayez d’allouer un montant à la publicité/promotion. De même, essayez de lisser les coûts fixes se réglant une fois tous les six mois ou tous les ans.

Prévision de la marge brute (ou bénéfice brut) pour chaque dollar de vente

C’est bien simple, ce calcul vous permet de répondre à la question ultime « Et à la fin, il me reste combien ? »
En enlevant les coûts fixes à la somme de toutes les ventes, vous obtenez cette marge brute qui correspond au bénéfice de votre entreprise.

Même si vous travaillez dans le service, n’oubliez pas d’y inclure le temps que vous passez en amont de votre prestation et également après avoir livré votre prestation.

Prévision du chiffre d’affaires au seuil de rentabilité

Maintenant que vous avez le montant de vos coûts fixes et votre marge brute, vous pouvez determiner le montant des recettes dont vous aurez besoin pour trouver votre seuil de rentabilité. Idéalement, vous pouvez calculer cette donnée sur un mois ou sur un an. Il suffit de diviser les coûts fixes par les bénéfices bruts moyens exprimés en décimales.

Ici, il s’agit bien souvent de calculs savants qui nécessitent le regard d’un professionnel. Pourquoi ne pas choisir de vous faire accompagner ?

 

A lire aussi :

 

Comment calculer votre bénéfice

Pour calculer votre bénéfice, multipliez le CA prévu qui dépasse le seuil de rentabilité par le pourcentage moyen de votre marge brute.

Vous avez maintenant les indicateurs clés pour savoir si votre entreprise sera bénéficiaire ou non avec le plus de précision possible. Nous insistons sur le fait que ces chiffres dépendent beaucoup de vous et qu’être honnête est un impératif. De même, se renseigner est vital ; le temps consacré à la recherche d’informations doit être votre principal poste de dépense en capital temps.

De même, si votre entreprise a déjà été lancé et que vous souhaitez prendre du recul par rapport à celle-ci, nous ne pouvons que vous recommander d’utiliser ces procédés mais avec des chiffres réels cette fois-ci.

Dans le cas où vous souhaiteriez vous faire accompagner, MB&Scott peut vous proposer son aide à la réalisation de Business Plan. Vous retrouverez deux possibilités :
– Rédaction du plan de financement
– Rédaction du Business Plan complet

👉 Pour en profiter, c’est par ici. 👈

 

>> Rejoignez la communauté des entrepreneurs MB

Si vous n’êtes pas encore client MB, c’est le moment de vous lancer si vous avez besoin de :

· Créez votre entreprise  >> 20 minutes de conseil offertes

· Travailler avec un cabinet d’expertise-comptable en ligne >> 20 minutes de conseil offertes

· Augmentez votre nombre de clients  >> 20 minutes de conseil offertes

N’hésitez pas à nous joindre directement par téléphone : 01 84 17 84 76

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *
You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>