Entrepreneurs : comment établir votre budget prévisionnel ?

Le budget prévisionnel est l’un des outils les plus importants de l’entrepreneur.
Que ce soit pour rechercher un financement en phase d’amorçage ou bien développer de nouveaux projets, il est primordial d’établir un budget prévisionnel pour connaître à l’avance le résultat que réalisera votre société selon les dépenses et les recettes estimées.

Qu’est-ce qu’un budget prévisionnel ?

 

Un budget prévisionnel est la feuille de route que vous allez suivre tout au long de l’année. Le budget prévisionnel se présente sous la forme d’un tableau financier recensant la totalité des dépenses prévues et des recettes escomptées liées à votre projet sur l’année de votre exercice en cours ou à venir.

Budget prévisionnel : quelle finalité ? 

 

Votre budget prévisionnel constitue un des outils d’aide à la décision essentiel en regard du développement de votre société : les prévisions de ce document vont vous servir pour  déterminer avec précision les choix stratégiques de votre entreprise. Il vous permettra ensuite que vous êtes en accord avec vos prévisions et votre stratégie globale. Il vous aidera aussi à faire partager des décisions  à vos équipes.





 

Comment établir un budget prévisionnel

Etablir un budget prévisionnel permet de recenser les charges et produits auxquels la société devra faire face. Cela vous permet ainsi d’avoir une idée sur la faisabilité et la viabilité de votre projet. Quels sont donc les frais et dépenses qui doivent figurer dans ce prévisionnel ?


1. Les dépenses :

Même s’il est impossible d’établir une liste exhaustive, voici un aperçu des charges dont il vous faudra tenir compte :

  • Les charges d’exploitation
  • Les achats de fourniture
  • Les charges diverses
  • Les charges externes
  • Les impôts et les taxes
  • Les frais de personnel
  • Les charges financières

2. Les recettes :

Il en est de même pour les recettes qu’il vous faudra détailler et parmi lesquelles on peut citer :

  • La vente de marchandise
  • Les prestations de service
  • La vente de marchandises
  • Les prestations de services
  • La production stockée
  • Les produits financiers
  • Les subventions et aides diverses

Quelle est l’erreur à ne surtout pas commettre ?

Facile : surestimer vos dépenses. Sans parler des éventuelles conséquences juridiques (il pourrait vous être reproché des comportements anti-èconomiques), vous prendrez le risque d’entamer le crédit de votre entreprise vis-à-vis de vos partenaires financiers. Un conseil ? Restez en accord avec les grande orientations et les objectifs de votre entreprise

Et n’omettez pas le plan d’action !

Votre budget prévisionnel est au top ? Parfait. Maintenant passez à l’action ! Il vous faut déterminer les objectifs à atteindre, les moyens à déployer et les ressources à mobiliser.

Le conseil MB&Scott :

Le développement maîtrisé de votre entreprise passe par une bonne gestion sociale. Afin de développer votre activité et en maîtriser les coûts, n’hésitez pas à adopter le réflexe MB&Scott !
Sa parfaite maîtrise de toutes les étapes de la création et sa connaissance des métiers back office vous apporteront un maximum de chances de réussite dans vos politiques de recrutement.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *
You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>