VTC : la comptabilité est-elle obligatoire ?

Posted by Catherine MB&Scott

Vous avez décidé de devenir chauffeur VTC. Vous vous demandez s’il vous faut tenir une comptabilité et combien de temps vous aurez à y consacrer. Le cabinet MB&Scott vous explique en quelques mots vos obligations comptables. 

Qui est concerné par la comptabilité ?

 

La comptabilité française fait peur à tout le monde. Elle est réputée difficile et chronophage. La tenue d’une comptabilité est cependant obligatoire : chaque acteur économique est tenu de suivre une comptabilité afin de rendre compte sur son fonctionnement. Certaines spécificités comptables et juridiques du VTC doivent également être connues si vous souhaitez gagnez du temps tout en optimisant votre activité. 

Tenir une comptabilité est-elle obligatoire ?

 

Les petites entreprises commerciales peuvent bénéficier d’obligations comptables simplifiées en souscrivant au régime de la micro-entreprise ou du réel simplifié. Le métier de chauffeur VTC fait partie des activités artisanales que vous pouvez exercer en tant qu’auto-entrepreneur.

 

téléchargez notre ebook dédié à la gestion et la comptabilité VTC

Quelles sont les conditions d’accès au statut d’auto-entrepreneur ?

 

Ce statut est accessible aux personnes sans emploi, salariés, étudiants ou encore retraités. Sont éligibles au statut d’auto-entrepreneur, les entrepreneurs individuels dont le chiffre d’affaires ne dépasse pas le seuil de 32 900 euros pour les activités de services.

La comptabilité allégée du chauffeur VTC

 

L'auto-entrepreneur bénéficiant du régime fiscal de la micro-entreprise ou du micro-social doit tenir une comptabilité allégée. Seul l'enregistrement chronologique des recettes et des achats non modifiable est exigé.

Les obligations comptables d’un chauffeur VTC sous statut d’auto-entrepreneur :

 

  • Livre de recettes
    Le chauffeur VTC doit tenir à jour un livre des recettes encaissées ordonnées de façon chronologique.
    Le registre des achats
    Il doit récapituler chaque année le détail des achats réglés pour votre activité. Au delà d’un achat supérieur à 3000 €, vous ne pouvez plus payer en espèces.
    Le Compte bancaire
    Depuis cette année, vous êtes tenus d’ouvrir un compte dédié à votre activité et séparé du compte bancaire personnel. Ce compte servira à encaisser les recettes et retracera l’historique des opérations comptables (achats, vente, prêt…..).
  • Les déclarations
    Tous les mois ou par trimestre, le chauffeur VTC sous statut d’auto-entrepreneur aura à déclarer son chiffre d’affaires en ligne sur le portail des auto-entrepreneurs de net.entreprise.
  • La franchise de TVA
    Étant sous le régime fiscal de la micro-entreprise, le chauffeur VTC sous statut d’auto-entrepreneur n'est pas soumis à la TVA. Il bénéficie de ce qu’on nomme “la franchise en base de TVA”, qui le dispense de la déclaration et du paiement de la TVA sur les prestations qu'il réalise.

Que faire lorsque vous dépassez le seuil du chiffre de d’affaires de l’auto entreprise ?

 

Ceci est d’abord une bonne nouvelle : votre entreprise de transport fonctionne bien. Il vous suffira de passer du statut d’auto-entrepreneur à un statut d’EURL ou de SASU.
Et pourquoi ne pas opter d’emblée pour une structure juridique de société à responsabilité limité lors de la création de votre entreprise ?

La responsabilité d’une EURL ou SASU est limitée aux apports que vous avez effectués. Le statut auto-entrepreneur ne permet pas par contre de limiter sa responsabilité. Dans cette opitique, opter pour le statut d’ auto-entrepreneur est plus risqué que si vous optiez pour la SASU.

Créer une société de chauffeur VTC en SASU

 

La forme juridique de la SASU est très fréquemment choisie par les VTC. La SASU est une SAS (société par action simplifiée) à associé unique qui disposera seul de tous les pouvoirs.
Un élément déterminant : tant que le dirigeant ne se verse pas de rémunération, il est assimilé salarié : il n'a alors aucune charge sociale à payer.

Est-il nécessaire d’être accompagné dans ces démarches ?

 

Création et développement d’une activité professionnelle, des choix stratégiques sont mis en place dès la définition ou la réalisation du projet. MB&Scott vous permet de vérifier que vous n’avez pas oublié une étape importante et vous aide à faire les choix adaptés à vous-même et à votre projet. La création de votre entreprise de transport implique des choix fiscaux, sociaux, juridiques importants.

Vous êtes un chauffeur VTC, besoin d’un conseil ? Pensez à MB&Scott !

 

Vous vous posez des questions qui vous semblent sans réponse ? MB&Scott vous fera bénéficier de 20 minutes de conseil de nos meilleurs experts de notre réseau.

Gratuit : prenez un rendez-vous de 20min

Posted by Catherine MB&Scott le 21 juillet 2015

Assurance VTC : Comment la choisir ?

Le lancement d'une start-up : préparer son projet en 7 étapes

Comment obtenir sa carte VTC ?