Quelles sont les particularités du régime micro-entrepreneur ?

Posted by Catherine MB&Scott

Qu'est-ce que le régime micro-entrepreneur ?

 

Nombreux sont les entrepreneurs indépendants choisissent le régime de micro-entreprise et pour cause, celui-ci permet de faciliter la pratique d'une activité en solo ou ayant une autre activité. De quoi s'agit-il ? quelles sont les implications ? MB&Scott fait le point pour vous éclairer.

Quels sont les avantages de créer une micro-entreprise ?

 

Le régime auto-entrepreneur a été renommé début 2016 en régime micro-entrepreneur. Il permet pour certaines activités d'être exercées facilement en tant qu'indépendant, de compléter ses revenus ou de tester son projet avant de monter une société commerciale.

 

Gratuit : prenez un rendez-vous de 20min

 

Il permet notamment de :

- faciliter le calcul des cotisations sociales et des impôts : un ratio du chiffre d'affaires est appliqué

- de payer des cotisations sociales seulement en cas de chiffre d'affaires : pas de CA, pas d'impôt !

- de mettre en place une nouvelle période pour payer les cotisations sociales, presque en même temps que le chiffre d'affaires réalisé.

Par conséquent, les problèmes de trésorerie sont limités puisque vous payez, s'il y a lieu, vos charges au fur et à mesure de votre activité (ex. paiement fin mars des charges de février ou tous les 3 mois)

Quelles sont les particularités de la micro-entreprise ?

 

Une micro-entreprise est une entreprise individuelle (EI) qui doit faire l'objet d'une immatriculation à un registre (ex. Registre du commerce et des sociétés).

Ses principales caractéristiques sont les suivantes :

- Elle s'adresse à des travailleurs indépendants non salariés, porteur de projet d'activité commerciale, artisanale ou libérale dans certains cas.

  • Ceux-ci bénéficient d'un régime "micro-social"
  • Leur responsabilité est illimitée (contrairement à l'EIRL par exemple)

Quelles sont les évolutions possibles ?

 

Vous pouvez facilement faire évoluer votre activité, quelle que soit la route que vous décidez de prendre. Vous pouvez cesser votre activité de micro-entrepreneur quand vous le souhaitez.

 Si votre activité grandit, vous pouvez alors :

  • soit rester entrepreneur indépendant en vous affiliant à un régime fiscal et social traditionnel
  • soit créer une société

 

 Ebook du créateur d'entreprise, premiers pas

Le conseil MB&Scott :

 

Le choix d'un régime par rapport à un autre peut être conditionné par vos objectifs personnels. Nous proposons un conseil personnalisé pour que vous puissiez bien démarrer.

 

 

Posted by Catherine MB&Scott le 12 avril 2016

VTC Lyon : faut-il passer du statut d’auto-entrepreneur à une EURL ou une SASU ?

Focus sur la micro-entreprise

Que vaut aujourd'hui le statut de micro-entrepreneur (ex autoentrepreneur) ?