Les 4 risques de ne pas prendre un expert-comptable

Posted by Nicolas Chabin

La comptabilité peut rebuter bon nombre de nouveaux entrepreneurs, dont les connaissances en la matière sont bien souvent faibles. Afin de ne pas imposer des contraintes supplémentaires aux sociétés récentes, la loi n'oblige pas celles-ci à recourir à un expert-comptable mais ne pas avoir d'expert-comptable comporte des risques. L'absence d'un expert-comptable à ses côtés peut en effet engendrer 4 risques majeurs :

 

Le risque de ne pas bénéficier d'un contrôle externe

 Même en y mettant la meilleure volonté, des erreurs involontaires peuvent se glisser lors de la saisie de vos écritures comptables : date, montant, attribution d'un mauvais compte... Le rôle d'un expert-comptable est donc de contrôler ces informations avant de donner le feu vert pour l'établissement des déclarations de TVA, des comptes annuels, et de tous les documents officiels produits par une entreprise.

En cas de doute, ou pour une question technique, votre référent pourra également vous faire part de conseils techniques avisés afin d'éviter tout risque comptable.

 

 

Le risque de passer à côté de nouvelles obligations 

La loi est en constante évolution ! Il est bien difficile pour un entrepreneur de s'informer régulièrement et de mettre à jour ses connaissances en matière d'obligations comptables, fiscales ou encore sociales.

L'expert-comptable, en pratiquant une veille juridique et économique permanente, vous permet de respecter les nouvelles lois en vigueur, tout en vous faisant gagner un temps précieux.

 

Le risque de pas être assisté en cas de contrôle

 Chaque entreprise, de la microsociété à la PME, n'est pas à l'abri d'un contrôle de la part des services de l'État : administration fiscale, sociale… Même si vous avez respecté l'ensemble de vos obligations, il est bien souvent nécessaire d'être accompagné lors de cette étape, afin de savoir répondre avec justesse aux demandes qui vous seront formulées.

Parfaitement au fait des procédures, mais également des devoirs et des obligations des deux parties, l'expert-comptable est votre meilleur allié pour que le contrôle se déroule de la meilleure façon possible. En outre, la certification de sa comptabilité par un expert-comptable réduit les risques de contrôle inopiné du fisc.

 

Le risque de pas déceler d'éventuels dangers ou opportunités

En dehors de la gestion quotidienne et de la certification des comptes, l'un des rôles les plus importants de l'expert-comptable est celui du conseil. Grâce à un recul dont ne dispose pas toujours le chef d'entreprise, ce partenaire de confiance est à même d'attirer l'attention sur certains risques comptables concernant l'activité de l'entreprise (prévisions de trésorerie, accumulation de retards de paiement de la part de certains clients, baisse de la productivité...).

En outre, l'absence d'un expert-comptable peut être préjudiciable lors de l'élaboration d'un plan de financement et de divers prévisionnels, au moment de saisir une opportunité.

Faire sous-traiter sa comptabilité par un professionnel se révèle donc une solution à privilégier. Cette tâche, particulièrement chronophage, permet ainsi de libérer du temps à l'entrepreneur afin de se consacrer à l'essentiel : le développement de son activité.

 

L’assistance d’un expert-comptable constitue un véritable gage de sérieux auprès des tiers : clients et fournisseurs de l’entreprise. Mais elle contribue surtout à rassurer les banques lors de la demande d'un financement !

Votre comptabilité à 99€ par mois avec MB&Scott ! >>

Posted by Nicolas Chabin le 17 novembre 2017

Comment faire la différence entre Comptabilité et Trésorerie ?

Les avantages de la comptabilité en ligne !

Quels documents devez-vous conserver dans votre entreprise ? Et combien de temps ?