Devis gratuit

Le bilan comptable est un document de synthèse à fournir au moment de la clôture de l’exercice. Pour l'établir, il suffit de reprendre les montants enregistrés dans son logiciel de comptabilité et de les transférer, le cas échéant, à son expert-comptable. Il est possible d'éditer son bilan soi-même, mais l’absence d’une certification des comptes augmente le risque d'erreurs. Cette opération étant relativement longue, il convient de la réaliser par étapes.

Les pièces nécessaires pour réaliser un bilan comptable

 

 

Le bilan est un document obligatoire qui reflète la situation d’une entreprise à un instant donné, en séparant l'actif (ce que possède l'entreprise), du passif (ce qu'elle doit). Présenté sous forme de tableau, il permet de définir le taux d’endettement et la santé financière d'une société. Afin de préparer son bilan, il est indispensable de réunir diverses pièces comptables :

  • Les bulletins de salaire
  • Le tableau des amortissements, des immobilisations et des dépréciations
  • Les tableaux de remboursement des emprunts
  • Le tableau des filiales et des participations
  • Le tableau des variations de capitaux propres
  • Le compte de résultat

 

Téléchargez notre modèle de facture ! >>

 

Vous venez de débuter en comptabilité ? Découvrez comment faire un bilan comptable.

 

Découvrez les 3 étapes indispensables nécessaires à l'édition du bilan.

1. Passer les écritures d’inventaire

 

 

  • L'inventaire des stocks et des immobilisations 

Toute société commerciale doit réaliser un inventaire des stocks et des marchandises au moment de la clôture de l'exercice comptable. Dans le cas d'une entreprise de prestations de service, il convient de constater les prestations en cours.

Concernant les immobilisations, il est nécessaire de calculer les amortissements afin d'évaluer la valeur nette comptable. Si des immobilisations ont été vendues, il faut les retirer de l’actif du bilan.

 

  • L'ajustement des soldes

Cette opération essentielle permet de régulariser les charges et les produits afin d'éviter des erreurs sur le bilan. En effet, certains éléments peuvent se retrouver à l’intérieur d’un exercice mais se dénouer à une date ultérieure à celle de la clôture (primes d’assurance, frais immobiliers...). Inversement, des opérations éditées après la clôture doivent être immédiatement justifiées par des pièces comptables (facture à établir pour un client ou facture non parvenue d'un fournisseur).

 

  • Les provisions

Une entreprise encourt des risques, en particulier au niveau du paiement des factures clients. Elle peut également engager sa responsabilité sur l'échange et le remplacement d'un produit défectueux. Ces différentes menaces doivent être listées et comptabilisées en tant que provisions.

 


A lire aussi :


 

2. Faire la révision des comptes

 

 

Les soldes des comptes clients et fournisseurs doivent être justifiés. Cette opération s'appelle le lettrage et consiste à rapprocher des montants afin de vérifier le règlement des factures reçues et émises.

La justification des comptes de trésorerie permet, quant à elle, d'être certain que le solde comptable est bien égal à celui du dernier relevé bancaire. Par ailleurs, d'autres comptes, tels que ceux de charges, de produits ou en rapport avec le Trésor Public et les organismes sociaux, doivent également être vérifiés.

 

3. Établir les comptes annuels

 

 

Au moment de la clôture de l’exercice, une société doit éditer un bilan, un compte de résultat, ainsi que l'annexe légale :

  • Le bilan regroupe le patrimoine de l'entreprise, dans les comptes de classe 1 à 5, à travers l'actif et le passif
  • Le compte de résultat permet de déterminer les bénéfices ou les pertes de l'exercice, à l'aide des comptes de charges et de produits (classe 6 et 7)
  • L'annexe est une note détaillant les montants portés dans les deux documents précédents afin d'en faciliter la lecture

Il est recommandé de faire appel à un expert-comptable pour établir son bilan, et plus généralement l'ensemble de ses documents de fin d'exercice. Vous gagnerez ainsi un temps précieux et éviterez les erreurs. De plus, l'attestation de vos comptes est un élément favorable aux yeux de l’administration fiscale.

Les offres Compta Solo, Compta+ et Compta Premium MB&Scott comprennent ce précieux service, n'hésitez plus ! 


Le conseil MB&Scott 

Accordez la plus grande importance à votre bilan comptable ! Ce document est toujours exigé par les banques lors d'une demande de prêt ou de crédit-bail. Prenez rendez-vous avec l'un de nos conseillers pour tout renseignement.

 

>> Rejoignez la communauté des entrepreneurs MB

Si vous n’êtes pas encore client MB, c’est le moment de vous lancer si vous avez besoin de :

N'hésitez pas à nous joindre directement par téléphone: 01 84 17 84 76