Le lancement d'une start-up : préparer son projet en 7 étapes

Posted by Gaëtane

Créer sa start up s’apparente plus à une course de marathon qu’à une promenade de santé :l’entrepreneur doit modéliser son hypothèse, tester son modèle, évaluer la valeur ajoutée apportée. Maryse, conseillère chez MB&Scott auprès des start-up en phase d’amorçage ne cesse de le répéter :  “L’entreprise se façonne sur le terrain et par le terrain ! ”>

Une création de « start-up  » exige une somme de travail importante, un investissement personnel total, et une somme d’argent conséquente. MB&Scott fait ici le point sur les 7 étapes qui lui semble indispensables pour vous conseiller au mieux.

 

1. Trouvez L’idée !

 

 

Il est temps de combattre une idée reçue : un projet de start-up ne part pas souvent d’une idée géniale mais plutôt se construit à partir d’une expérience vécue à laquelle le futur entrepreneur envisage une réponse pour le coup innovante. Ainsi MB&Scott est-il né de l’expérience de jeunes entrepreneurs exaspérés de perdre du temps avec l’administratif, la comptabilité, le juridique et la recherche de l'expert idéal. L’entrepreneur doit avoir une idée innovante et s’assurer que personne n’y ait pensé avant. Simplement se poser la question « est-ce que mon offre répond à un besoin identifié ? »

Téléchargez GRATUITEMENT notre ebook "Réussir sa création d'entreprise " >> 

 

2. Segmentationer de votre clientèle

 

 

Une fois l’idée trouvée, la segmentation de la clientèle est le point de départ de votre création de société. Une fois que vous avez cerné le périmètre du projet, vous pourrez alors entamer le premier volet de votre business model. Vous chercherez en effet toujours à cibler une certaine catégorie de clientèle.

  

3. La proposition de valeur de votre entreprise

 

 

Une fois votre segmentation terminée, il faudra vous demander quelle valeur allez-vous apporter à vos clients. Il s’agit pour vous de formuler une proposition de plus value qui vous permettra de vous différencier de vos concurrents. En effet, vous serez le nouveau venu sur votre segment de marché, et si vous n’apportez pas une plus-value originale, il faudra vous demander pourquoi votre client devrait vous privilégier. Votre proposition de valeur devra répondre donc à ces 2 questions essentielles : est-ce que ma proposition de valeur apporte un bénéfice à mon futur client et peut-on quantifier les résultats de ma solution. Autrement énoncé, il faut que le bénéfice que retire le client en achetant votre solution soit supérieur à son investissement. Votre création de valeur se placera ainsi au coeur de votre business model.

 

4. Construisez votre business model

 

 

Le business model est ce qui vous permetta de convaincre les investisseurs de parier sur vous. Il peut se résumer à cette question : “comment vais-je gagner de l’argent?”. En définitive, le business model est la “profession de foi” de l’entrepreneur. De cela découlera votre business plan et finalement la stratégie globale de votre start-up.

 

5. Etablissez votre business plan : enfin !

 

 

Une fois conçu votre business model, vient le temps de construire votre business plan. Celui-ci viendra valider le business model grâce à des hypothèses et des données chiffrées. Il s'agit d'un dossier qui démontre la solidité de votre projet en exposant ses points clés de manière claire et synthétique. Le business plan a plus précisément pour but de séduire les éventuels investisseurs et les banquiers en démontrant que votre projet offre un réel potentiel stratégique et financier.
Le business plan deviendra également pour vous un document de référence dans les premiers mois d'activité. Comme une feuille de route, il vous permettra de vérifier si vous êtes en phase avec les prévisions définies (plan d'actions à mettre en oeuvre, budgets à respecter...).

 

Téléchargez GRATUITEMENT notre ebook "Réussir sa création d'entreprise " >> 

 

6. Recherchez des financements

 

 

Une start-up a la réputation d’avoir un besoin en fonds de roulement important, et ce, dès sa phase d’amorçage. D’autres levées de fonds successives seront ensuite nécessaires pour accompagner le croissance exponentielle de votre start-up.
Dans ces conditions, solliciter des investisseurs tels que les “business angels” semblera nettement plus judicieux que le classique crédit bancaire. Muni de votre business plan en guise de viatique, vous devrez développer un pitch argumentaire efficace et rapide pour susciter l’intérêt de potentiels investisseurs ou business angels. C’est là que tout le travail en amont à concevoir un business model prendra toute sa mesure.

 

7. Evitez “la solitude du coureur de fond”

 

 

Pour reprendre la métaphore du coureur de fond, il faut à tout prix ne pas y aller seul. Il est d’usage de juger de la qualité de l’entrepreneur sur sa capacité de savoir s’entourer. C’est encore plus vrai pour le créateur de start up. Et pourquoi ne pas choisir un cabinet d'entrepreneurs renforcé par un pool d'experts? Entrepreneurs au service des entrepreneurs, MB&Scott est devenu le spécialiste du lancement des start-ups. Sa parfaite maîtrise de toutes les étapes de la création et sa connaissance des métiers back office vous apporteront un maximum de chances de réussite dans la création et le développement de votre start up. 

 

>> Rejoignez la communauté des entrepreneurs MB

Si vous n’êtes pas encore client MB, c’est le moment de vous lancer si vous avez besoin de :

Posted by Gaëtane le 31 juillet 2018

[Interview] Bobe Choimet "J'améliore les extérieurs de l'habitat"

Femmes entrepreneurs : chiffres, opportunités, difficultés

Consultant : êtes-vous vraiment prêt à devenir entrepreneur ?