Devis gratuit

Les consultants indépendant sont chaque année plus nombreux. Bien se faire accompagner par un expert comptable dans la gestion globale permet d'éviter bien des écueils et de réussir votre création d'entreprise.

Nombre de cadres en entreprise aspirent à devenir consultant indépendant. Le travail en solo devient d’ailleurs une tendance lourde chez nos consultants indépendants. Ne restez pas seul et sachez vous faire accompagner ! A chaque étape de réalisation de votre projet, il vous faudra vous poser les bonnes questions : sélectionner votre accompagnant, le local, les sources de financements, votre statut juridique, social et fiscal… Et ces choix impacteront la vie et la viabilité de votre future entreprise, et ce, dès le démarrage de votre activité !

1. Avant de créer votre entreprise, rencontrez les organismes d’accompagnement

 

Ne restez pas seul : rapprochez-vous des Chambres de commerce et d’industrie (CCI), Chambres de métiers et de l'artisanat, associations, plateformes d’initiatives locales, incubateurs… Sachez que la complexité dans le dédale de la création d’entreprise est telle qu’elle vous impose de vous faire accompagner. Et la première des tâches à laquelle vous devrez vous atteler sera d’établir votre business plan. 

2. Le moment clé du business plan

 

Vous allez pouvoir élaborer le business plan. Il s’agit d’un document retraçant votre réflexion autour de votre projet, les résultats de l’étude de marché, et la prévision de l’ensemble des recettes et des dépenses pour les 3 premières années de l’entreprise. Ce document est indispensable pour pouvoir convaincre des investisseurs de vous prêter de l’argent. Le business plan est un document difficile à élaborer seul, et pourtant fondamental : il permettra de déterminer le montage juridique, fiscal et social adopté à votre profil.

 

 

 

Ebook comptabilité consultant

3. Les décisions clés à impact juridique

 

Il s’agit maintenant d’effectuer vos choix de création (statut juridique, statut social, imposition…). Ces choix permettront de préciser les choix qui impacteront la vie de votre entreprise, et sa viabilité dans les premières années de votre exercice :

  • le choix de la forme sociale
  • la prévoyance sociale du chef d’entreprise
  • les contrats de travail
  • les options sociales et fiscales

Il est dit qu’on mesure la valeur de l’entrepreneur à sa faculté à savoir s’entourer. C’est maintenant que vous devrez éprouver cet adage. 

4. L'heure de convaincre les investisseurs !

 

Pour convaincre banquiers et investisseurs de vous prêter de l'argent, votre business plan sera votre viatique. Vous avez défini le marché sur lequel vous allez intervenir, analyser votre offre, étudiez la concurrence... ; il s’agit maintenant à vous exercer à présenter votre dossier.

Faites un bon dossier avec des perspectives réalistes : ce sera la carte de visite de votre projet. Il est composé d’un Business Plan et complété par des tableaux financiers. Ne survalorisez pas votre prévisionnel. Et faites vous accompagner par un professionnel. Il saura vous “tailler” un Business Plan à votre mesure et vous préparez à présenter de manière efficace votre projet d’entreprise. Cela en effet ne souffre pas d’amateurisme ! Il s’agit maintenant de vous présenter au rendez-vous. Nous le nierons pas : c’est une véritable épreuve. Vous serez devant un jury pour lequel c’est le métier de juger vos aptitudes, vos compétences et votre projet. Dégagez les points essentiels et anticipez les questions. Et entraînez-vous : vous n’aurez pas d’autres chances. 

5. et enfin,  les formalités et la gestion !

 

Vous avez obtenu les financements ? Il vous faudra ensuite aborder la phase administrative et formaliste, et pour cela, choisir les professionnels experts en la matière. Vous pouvez aussi rejoindre la plateforme de mise en relations avec ses experts comptables en ligne labellisés MB&Scott : nous réaliserons vos formalités (constitution, augmentation de Capital, cession de parts, fusion, transformation, dissolution…), et tiendrons le secrétariat de votre société : assemblées générales, comptes rendus de conseils d’administration… 

Voilà, vous pouvez démarrez votre activité de consultant ! Un dernier conseil cependant, de Julien, conseiller en gestion des entreprises chez MB&Scott : “Veillez à prospecter même si vous n’aimez pas ça, et ce, dès le démarrage de votre activité. En effet, il est probable que vous aurez à gérer des problèmes de trésorerie : délais de paiement longs, revenus irréguliers… Consacrez un tiers de votre temps à la prospection de nouveaux clients en veillant à ne pas vous disperser : faites du réseautage auprès de vos clients, de vos connaissance, relations et amis.”

 

 

 

 

 

Gratuit : prenez un rendez-vous de 20min

 

Le conseil MB&Scott :

Lorsque vous tenterez de convaincre de vous faire prêtre des fonds, ne misez pas sur un seul “cheval” ! Sachez que plus vous multiplierez vos présentations, et plus celles-ci s’amélioreront. N’hésitez pas non plus à contacter nos comptables en ligne experts en création de société de consultant ,nous saurons vous accompagner : MB&Scott a été créé par des entrepreneurs pour les entrepreneurs et indépendants. Nous avons nous-mêmes traversé cette “compétition”.  Vous le vérifierez par vous-mêmes. Notre promesse : plus de temps pour vos clients !

L'avenir de votre entreprise dépend de sa création. Prenez contact avec nos consultants en gestion d'entreprise et faites-vous bien accompagner dans la gestion globale avec des conseils de comptables de A à Z.

Tags : Consultants, Création