Devis gratuit

Chaque métier possède des obligations professionnelles qui lui sont propres. Cela est également valable pour la comptabilité ! MB&Scott vous en dit plus sur les spécificités de la comptabilité des commerçants et les différentes problématiques rencontrées au quotidien.

Les obligations comptables des commerçants

 

Un commerçant (personne physique ou morale) a l'obligation de tenir une comptabilité du fait de son inscription au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés). Cette comptabilité peut être normale ou simplifiée, mais doit respecter les règles strictes du plan comptable.

Un commerçant doit donc :

  • enregistrer chronologiquement tous les mouvements liés à son activité : achats, ventes…
  • émettre des factures. 
  • réaliser un inventaire (au minimum annuel) afin d'évaluer le stock lors de la clôture de son exercice comptable
  • établir ses comptes annuels en produisant un bilan, un compte de résultat et des annexes
  • posséder un compte bancaire
  • garder pendant au moins 10 ans après la clôture du dernier exercice l'ensemble des pièces comptables : grand livre, journaux, factures…
  • déposer ses comptes tous les ans auprès du Tribunal de Commerce (uniquement pour les sociétés)

Les spécificités pour les petites entreprises

 

Les commerçants qui bénéficient du régime simplifié d'imposition peuvent juste enregistrer leurs créances et leurs dettes lors de la clôture de leur exercice. Pour avoir le droit de présenter un bilan et un compte de résultat simplifiés (ainsi qu'une dispense d'annexe pour les micro-entrepreneurs), au moins 2 des critères suivants doivent être remplis :

  • petites entreprises :
    • bilan inférieur à 4 000 000 €
    • CA inférieur à 8 000 000 €
    • 50 salariés au maximum
  • micro-entreprises :
    • bilan inférieur à 350 000 €
    • CA inférieur à 700 000 €
    • 10 salariés au maximum

Les contraintes pour les grandes entreprises

 

Les commerçants qui exercent sous forme de société avec au moins 300 salariés et qui réalisent un CA de plus de 18 millions d'euros doivent en outre présenter :

  • l'actif réalisable et le passif exigible
  • un compte de résultat prévisionnel
  • un tableau de financement
  • un plan de financement prévisionnel

Enfin, les groupes sont tenus de mettre à la disposition de l'administration fiscale des comptes consolidés (ceux de la société mère), ainsi qu'un rapport de gestion.

Téléchargez notre ebook : pourquoi vous devez passer à la comptabilité  digitale >>

Les problématiques comptables du métier de commerçant

 

Quel que soit le secteur d'activité, la comptabilité d'un commerçant est particulièrement dense car elle présente de nombreuses factures. Simplifiez ainsi la gestion de votre activité de commerçant grâce à notre modèle de facture.

Les commerçants en ligne

 

La pratique du drop shipping consiste pour le client à passer commande sur le site du commerçant, lequel la transmet à son fournisseur. Il est donc primordial d'attacher une importance particulière à la qualité de la relation avec ses fournisseurs. En contrepartie, les règlements s'effectuent uniquement par CB (ou via des plateformes de paiement dématérialisées), ce qui engendre peu de frais annexes et une automatisation des factures.

 


A lire aussi :


 

Les commerçants avec une

 

La principale difficulté dans ce type d'activité est l'obligation de réaliser un inventaire annuel afin de pouvoir évaluer le stock. Cette spécificité vient s'ajouter à une gestion quotidienne des paiements plus complexe (CB, espèces, chèques, tickets cadeaux…), ainsi qu'au règlement de royalties dans le cadre d'une franchise. 

Les commerçants ambulants

 

Pour les commerçants exerçant par exemple sur les marchés (maraîchers…), la comptabilité fournisseur peut être plus contraignante à tenir du fait des approvisionnements s'opérant parfois à l'étranger. 


Le conseil MB&Scott :

En tant que commerçants, vous devez faire face à de multiples obligations comptables qui diffèrent selon votre régime. Afin de les respecter et d'être toujours en règle vis-à-vis de l'administration, les conseils et l'accompagnement d'un expert-comptable sont essentiels. La comptabilité digitale pour les commerçants est ainsi un outil parfaitement adapté à vos contraintes spécifiques !

Contactez-nous pour plus d'informations >>

 

Ebook gratuit : Pourquoi vous devez passer à la comptabilité digitale

>> Rejoignez la communauté des entrepreneurs MB

 

Si vous n’êtes pas encore client MB, c’est le moment de vous lancer si vous avez besoin de :

N'hésitez pas à nous joindre directement par téléphone: 01 84 17 84 76