Le calcul des frais kilométriques : comment s'y prendre ?

Posted by Nicolas Chabin

Le barème kilométrique 2018 permet de calculer ses frais kilométriques afin de pouvoir se les faire rembourser, mais également dans le cadre de la déduction des frais réels à porter sur la déclaration de revenus. MB&Scott vous dit tout sur les indemnités kilométriques 2018 !

 

Le rôle du barème kilométrique 2018

 

Si vous êtes dans l'obligation d'utiliser votre véhicule personnel pour des déplacements professionnels, votre société peut vous rembourser vos frais kilométriques, à conditions de pouvoir justifier les éléments suivants :

  • la puissance fiscale du véhicule
  • la distance parcourue
  • le motif du déplacement

En tant que chef d'entreprise, vous pouvez également vous servir de ce barème afin de calculer les frais kilométriques dus à vos salariés, si ceux-ci se déplacent par leurs propres moyens pour se rendre sur leur lieu de travail ou en clientèle.

 

À quoi correspond le barème kilométrique ?

 

Chaque année, l'administration fiscale publie son barème kilométrique. Il est calculé de sorte à couvrir forfaitairement l'ensemble des frais réellement supportés :

  • carburant
  • assurance
  • entretien et réparation du véhicule
  • dépréciation de la valeur du véhicule

 

Mais il ne prend pas en compte certaines dépenses :

  • les intérêts d'emprunt lors d'un achat à crédit du véhicule
  • les frais de stationnement
  • les frais de péage

 

 conducteur jeune dans une voiture noire

Le barème kilométrique est important pour les déplacements professionnels

 

Le barème kilométrique 2018

 

Lebarème kilométrique 2018 a été publié au BOFIP (Bulletin Officiel des Finances Publiques) le 24 janvier 2018. Il n'a pas été revalorisé depuis l'année dernière et s'applique aux kilomètres parcourus en 2017. Il sert également à calculer de manière provisionnelle les frais engagés en 2018.

 

Barème 2018 applicable aux voitures (en €)  :

 

Ces associations, à partir du moment où elles octroient des avantages fiscaux, doivent impérativement nommer un commissaire aux comptes. Cette obligation est également applicable aux associations relais.

Puissance administrative

Jusqu'à 5.000 km

De 5.001 km à 20.000 km

Au-delà de 20.000 km

3 CV et moins

d x 0,41

(d x 0,245) + 824

d x 0,286

4 CV

d x 0,493

(d x 0,277) + 1 082

d x 0,332

5 CV

d x 0,543

(d x 0,305) + 1 188

d x 0,364

6 CV

d x 0,568

(d x 0,320) + 1 244

d x 0,382

7 CV et plus

d x 0,595

(d x 0,337) + 1 288

d x 0,401

d représente la distance parcourue en km pendant l'année



Barème applicable aux vélomoteurs et aux scooters <50cm3 (en €)

 

d < ou = à 2.000 km

de 2.001 à 5.000 km

d > ou = à 5.001 km

d x 0,269

(d x 0,063) + 412

d x 0,146

d représente la distance parcourue en km pendant l'année

En savoir plus sur la comptabilité digitale !

Barème 2018 applicable aux motos (en €)

 

Puissance fiscale

d < ou =

à 3.000 km

de 3.001 à 6.000 km

d > ou =

à 6.001 km

1 ou 2 CV

d x 0,338

(d x 0,084) + 760

d x 0,211

3, 4, 5 CV

d x 0,40

(d x 0,070) + 989

d x 0,235

> 5 CV

d x 0,518

(d x 0,067) + 1 351

d x 0,292

d représente la distance parcourue en km pendant l'année

 

 

Exemple de calcul

 

Prenons le cas d'une personne ayant parcouru 15.000 km en 2017 avec un véhicule de 6 CV. Le montant de ses frais kilométriques est le suivant :

(15.000 x 0,32) + 1.244 = 6.044€

 

Pour une personne ayant parcouru 2.500 km en 2017 avec une moto de 4 CV, ses frais kilométriques s'établissent à :

2.500 x 0,40 = 1.000€

Le conseil MB&Scott :

Même si le barème kilométrique publié par l'administration fiscale est assez simple à prendre en main, il convient de bien faire attention lors du calcul de vos remboursements afin de ne pas vous tromper de puissance fiscale ou de catégorie de kilomètres.

 

Un expert-comptable peut vous aider à valider le montant de vos frais kilométriques afin d'éviter tout redressement par la suite !

 

par ici pour prendre un rendez-vous conseil !

 

 

Posted by Nicolas Chabin le 19 juillet 2018

There are no related posts